Pêche de la carpe... Domaine public only !
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Campagne en petite rivière sauvage.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
René
Cas désespéré
Cas  désespéré
avatar

Masculin
Nombre de messages : 111
Age : 62
Localisation : NORMANDIE
Date d'inscription : 12/02/2016

MessageSujet: Re: Campagne en petite rivière sauvage.   Sam 15 Oct 2016, 16:55

salut à tous,

je rentre tout juste de session en gravière, où j'ai testé mes billes maison...

les cygnes tuberculés et les mouettes rieuses ont super bien aimé, les carpes ont dû en tester quelques unes sans vraiment se déchaîner dessus : amorçage d'un kilo de 24 mm par canne le premier soir, et trois départs dans la nuit ! trois décroches...pourtant mes montages était parfaitement opérationnels et mes hameçons OK, donc carpes tatillonnes mais néanmoins attirées par ma recette !
le lendemain le poste était carrément nettoyé par les oiseaux arrivés en nombre et je n'ai pu réamorcer au cobra que la nuit venue, car des dizaines de mouettes en volier me les gobaient en l'air ou juste à l'arrivée sur l'eau.
mais les cygnes ne semblaient pas gênés par l'obscurité pour aller chercher les bouillettes dans un bon mètre d'eau : bilan, pas un bip de la nuit !
je viens donc de découvrir un nouvel appât pour cygnes, super !
le lendemain j'ai plié, ras le bol...
y a des jours comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
http://rene-reboux.e-monsite.com/
max payne
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7566
Age : 38
Localisation : MONTCUQ
Date d'inscription : 03/02/2010

MessageSujet: Re: Campagne en petite rivière sauvage.   Lun 17 Oct 2016, 18:07

lol!! cest horrible quand tu te fais tout piquer!!
Revenir en haut Aller en bas
René
Cas désespéré
Cas  désespéré
avatar

Masculin
Nombre de messages : 111
Age : 62
Localisation : NORMANDIE
Date d'inscription : 12/02/2016

MessageSujet: Re: Campagne en petite rivière sauvage.   Sam 22 Oct 2016, 11:59

max payne a écrit:
lol!! cest horrible quand tu te fais tout piquer!!


tu l'as dit !  
j'ai essayé d'amorcer avec des boules fourrées à la bouillette et au frolic, à l'aide d'une catapulte et d'un godet sur canne : là les mouettes n'ont rien pu faire, mais les cygnes se sont régalés car le nuage de farine les aidaient pour mieux repérer les friandises !

la tôle grave ma race... ! comme dit mon fils.


Dernière édition par René le Jeu 27 Oct 2016, 12:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://rene-reboux.e-monsite.com/
M@tt
Interné chez les fous
Interné chez les fous
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3488
Age : 36
Localisation : 69
Date d'inscription : 27/05/2009

MessageSujet: Re: Campagne en petite rivière sauvage.   Dim 23 Oct 2016, 22:20

putain pas cool

quand ils décident de te faire chier ceux là !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Titi
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9100
Age : 35
Date d'inscription : 28/01/2007

MessageSujet: Re: Campagne en petite rivière sauvage.   Lun 24 Oct 2016, 10:39


_________________
Mieux vaut jeûner avec les aigles que picorer avec les poulets...

Ma galerie photo nature :
https://www.flickr.com/photos/144931093@N02
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/cyril.mattaliano.photography/
Filet-o-fish
Préposé au bizutage
Préposé au bizutage


Masculin
Nombre de messages : 4
Age : 34
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/01/2017

MessageSujet: Re: Campagne en petite rivière sauvage.   Dim 29 Jan 2017, 22:15

Hello, hello !

Je suis nouveau sur le forum et je découvre ce sujet sur les petites rivières.

Je vous fais un petit retour sur mon expérience sur ce sujet qui me passionne.

Cela fait une petite dizaine de d'années que je pêche une petite rivière de l'est de la France.

La rivière fait de 20 à 40m de large sur plusieurs kilomètres de long et coupés en plusieurs biefs par des cascades et petits barrages électriques.

Je n'ai jamais eu des résultats énormes mais j'ai quand même fait quelques beaux poissons.

Premièrement, je repère des secteurs sur Géoportail ou Google Maps. Je cherche des postes vraiment typiques (élargissements, grandes plaques de nénuphars, arbres immergés, virages...). Ensuite je sonde en barque à l'échosondeur ou au marker sondeur si je ne trouve pas de mise à l'eau.

Concernant l’amorçage, je pêche à la billes Décathlon premier prix, tout du moins pour les premiers tests que j'effectue sur les nouveaux postes. J'amorce environ 2Kg tous les deux jours pendant environ une semaine avant la session. L'idéal est d'amorcer 4 fois avant si vous pouvez.

J'amorce à la 20mm mais je pêche à la 24mm. Au début j'ai essayé de pêché à la graine mais je faisais des colonies de brèmes et chevesnes.

L'été je gaine mes appâts avec de la gaine thermorétractable car les poissons-chats et écrevisses sont très présents.

Je ne pêche que la nuit ou tout du moins des soirées (jusqu'à 1 ou 2h). Au début, j'ai pêché des jours entiers pendant des mois mais je n'ai eu de bons résultats. Après je ne dis pas que c'est une généralité, cela doit dépendre des secteurs et rivières, régions...

Concernant le placements des lignes je cherche la proximité (tout en restant raisonnable !) des obstacles, nénuphars. Les changements de nature du fonds sont aussi excellents (dans un grand virage par exemple, cherchez l'endroit ou la vase se transforme en banc de sable...). Mais j'ai parfois quelques beaux poissons en plein milieu de la rivière.

J'ai perdu pas mal de poissons il y quelques temps à cause de casses ou problème de montage. Donc désormais c'est nylon 40/100 et DressenX 60/100 en tête de ligne, tresse gainée en bas de ligne et hameçons fort de fer !

Au plaisir d'échanger avec vous, bonne soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Filet-o-fish
Préposé au bizutage
Préposé au bizutage


Masculin
Nombre de messages : 4
Age : 34
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/01/2017

MessageSujet: Re: Campagne en petite rivière sauvage.   Sam 11 Fév 2017, 14:21

Bonjour à tous,

Je vous poste une petite vidéo qui traine sur internet sur ce sujet : https://www.youtube.com/watch?v=WtgKBjRy6Cg
Personnellement j'ai rarement touché du poisson directement sans pré amorcage comme dans la vidéo (à moins de pêcher sur quelques zones de tenues que je connais et encore avec un succès mitigé - mais ça peut être un bon moyen d'aborder des eaux vierges loin de votre domicile...)

Ici aussi une belle petite vidéo Korda : https://www.youtube.com/watch?v=1owjVleBLvY
(bon il font pas mal de pub mais la vidéo est quand même bien faite. Le début et la fin traitent de la pêche en petite rivière - similaire à la mienne)

Pour compléter mon précédent post, voilà encore quelques infos...
Au début, jeune et inexpérimenté, j'ai voulu pêcher comme les anciens, mon grand père, mon père le disait... Amorcage à la graine pendant 3 semaines ! Résultat : beaucoup de temps perdu, des colonies de blancs et quelques poissons modestes seulement... Et en cas de crue, c'est 3-4 semaines d'investissement de foutues !
Par ailleurs, je ne pêchais qu'en après midi et en soirée. J'ai réussi à faire mes premiers poissons mais avec trop peu de régularité et pour des poids assez faible. Désormais, je vague à mes occupations (boulot, famille, copine...) la journée et je pars sur le coup des 17h soit pour la nuit ou alors jusqu'à 1h/2h du matin. Mon ratio temps de pêche/nombre de fishs à explosé !
Désormais je suis beaucoup plus efficace. Je ne pratique que 3 ou 4 amorçages avant la nuit de pêche et uniquement à la bille. Concernant la taille, laissez tomber les 14-18 mm, c'est bon pour les étangs techniques et à la mode... Attaquez direct en 24mm. J'ai cru remarquer qu'un bon amorçage avec des billes de bon diamètre était bien meilleur que des tonnes de 18mm.
Lorsque je viens amorcer, je réparti environ 500/750g (Attention je dis ça au felling ! Ne pesez pas vos appâts !) sur chaque spot ou je vais place mes lignes et ensuite je balance des appâts très grossièrement sur toute la zone, une bille par ci, une bille par là. Cela a pour effet de faire nager les poissons sur la zone. De cette manière j'ai déjà eu deux départs en même temps (la il faut être deux !)

Niveau mobilité je privilégie les piques, un rod pod ne permettant pas tout le temps de bien placer les lignes et je n'hésites pas à attacher les cannes avec une ficelle et un mousqueton au pique ou à un arbre en cas de pêches fortes ou lorsque la rivière est étroite (j'ai déjà à plusieurs reprises du aller rechercher des cannes en barque le lendemain à l'autre bout de la rivière :) , tankée dans des herbiers ou nénuphars - dont une fois avec la carpe encore au bout !)

Ce qui a conditionné mes réussites :
- 3 ou 4 amorçages sur une grosse semaine avant avec 2-3Kg de 24mm,
- la zone de pêche - rechercher des zones "types",
- le positionnement des montages - espacez bien vos lignes sur toute la zone (au début je mettais 4 cannes dans 50m2 ! un hérésie ! ) - parfois mes cannes sont espacées de 100m-150m (dans ce cas si vous pêchez seul, prévoyez deux épuisettes (une premier prix fait très bien l'affaire) et placez en une vers chaque groupe de canne),
- la " pechabilité " de votre montage - faites simple et costaud (laissez tomber le D RING, Z RING et Cie...), blindez vos billes et évitez que les blancs ne fassent du tricot avec vos bas de ligne - tresse gainée et semi rigide par exemple,
- POUR MA PART - la pêche de nuit ou tout du moins en soirée,
- bien entendu la saison (à partir de mi novembre chez moi dans l'Est, et jusqu'à début avril c'est mort)
- soyez discrets lors de vos repèrages, amorcages... Il y aura toujours un promeneur, un paysan ou un pêcheur de carnassier pour vous dénoncer, ou donner votre coup à ses potes/ qui débarqueront à 10, avec van de pêche, barbecue, musique, enfants pleureurs et rottweiller et batterie de cannes dernier cri, détecteurs criards, tout ça pour vous craber votre poste,
- ne vous garer pas dans les champs et ne couper pas trop de végétation (pour ma part, je pêche ultra light et dernièrement j'ai acheté un petit chariot d'occaz à 50€ pour traverser les prairies facilement), soyez respectueux des agriculteurs qui sont très attachés à leur terres et qui n'hésiteront pas à vous foutre dehors le cas échéant. Ranger et nettoyer votre poste, prevoyez des sacs poubelles et si vous croiser un paysan, prenez le temps de lui expliquer votre passion et de discutez avec lui, ils passent leur temps dans les champs et aux bords des rivières, ils ont toujours des histoires de pêche à raconter ou connaissent les coins de fraie etc..., vous glanerez parfois de très bons conseils, parfois ils vous laisseront installer votre biwy sans soucis, j'en connais même un qui passe me voir à la pêche le soir quand je suis dans son champs...) - fondez vous dans la nature !

Ce qui me plait dans cette pêche c'est d'être loing des fishs qui peuplent les magazines de pêche (30, 35, 40 Kg...), c'est de pêcher des coins sauvages, généralement jamais pêchés, avec juste quelques papys pêchant au coup ou le carnassiers, où nagent des poissons sauvages de toute beauté, avec surement dedans des carpes de 20Kg et des becs d'un mètre, le tout dans un cadre buccolique et verdoyant, loin des biwy lands et autres centres de pêche à 150€ le week-end ou qui marchent sur invitation...
C'est aussi revenir sur les terres où j'ai fait mes premières pêches en étant enfant, les coins de mes arrières grand-pères, grands pères, oncles, paternels etc... avec encore  l'odeur de la merveilleuse amorce " La Sirène X21 !", les petits lancers pour taquiner la perche, les emmelages dans les branches, les fritures de gardons, les casses mémorables sur des grosses brèmes et des tanches...

Allez, la saison va bientôt recommencer ! Vous avez surement une petite rivière près de chez vous

A bientôt
Revenir en haut Aller en bas
carpa
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 20416
Age : 34
Localisation : arf arf arf
Date d'inscription : 02/07/2009

MessageSujet: Re: Campagne en petite rivière sauvage.   Sam 11 Fév 2017, 15:37


_________________
Revenir en haut Aller en bas
olivier
Cas désespéré
Cas  désespéré
avatar

Masculin
Nombre de messages : 387
Age : 37
Localisation : Aux bords de l'eau...
Date d'inscription : 06/01/2007

MessageSujet: Re: Campagne en petite rivière sauvage.   Sam 11 Fév 2017, 15:45

Vive les petites rivières!!! (heu, le Rhône ça compte comme petite rivière? :je sors: )
Revenir en haut Aller en bas
René
Cas désespéré
Cas  désespéré
avatar

Masculin
Nombre de messages : 111
Age : 62
Localisation : NORMANDIE
Date d'inscription : 12/02/2016

MessageSujet: Re: Campagne en petite rivière sauvage.   Sam 11 Fév 2017, 19:56

Filet-o-fish a écrit:
Hello, hello !

Je suis nouveau sur le forum et je découvre ce sujet sur les petites rivières.

Je vous fais un petit retour sur mon expérience sur ce sujet qui me passionne.

Cela fait une petite dizaine de d'années que je pêche une petite rivière de l'est de la France.

La rivière fait de 20 à 40m de large sur plusieurs kilomètres de long et coupés en plusieurs biefs par des cascades et petits barrages électriques.

Je n'ai jamais eu des résultats énormes mais j'ai quand même fait quelques beaux poissons.

Premièrement, je repère des secteurs sur Géoportail ou Google Maps. Je cherche des postes vraiment typiques (élargissements, grandes plaques de nénuphars, arbres immergés, virages...). Ensuite je sonde en barque à l'échosondeur ou au marker sondeur si je ne trouve pas de mise à l'eau.

Concernant l’amorçage, je pêche à la billes Décathlon premier prix, tout du moins pour les premiers tests que j'effectue sur les nouveaux postes. J'amorce environ 2Kg tous les deux jours pendant environ une semaine avant la session. L'idéal est d'amorcer 4 fois avant si vous pouvez.

J'amorce à la 20mm mais je pêche à la 24mm. Au début j'ai essayé de pêché à la graine mais je faisais des colonies de brèmes et chevesnes.

L'été je gaine mes appâts avec de la gaine thermorétractable car les poissons-chats et écrevisses sont très présents.

Je ne pêche que la nuit ou tout du moins des soirées (jusqu'à 1 ou 2h). Au début, j'ai pêché des jours entiers pendant des mois mais je n'ai eu de bons résultats. Après je ne dis pas que c'est une généralité, cela doit dépendre des secteurs et rivières, régions...

Concernant le placements des lignes je cherche la proximité (tout en restant raisonnable !) des obstacles, nénuphars. Les changements de nature du fonds sont aussi excellents (dans un grand virage par exemple, cherchez l'endroit ou la vase se transforme en banc de sable...). Mais j'ai parfois quelques beaux poissons en plein milieu de la rivière.

J'ai perdu pas mal de poissons il y quelques temps à cause de casses ou problème de montage. Donc désormais c'est nylon 40/100 et DressenX 60/100 en tête de ligne, tresse gainée en bas de ligne et hameçons fort de fer !

Au plaisir d'échanger avec vous, bonne soirée.


Salut,

Ce que tu écris et décris dans tes deux posts est largement pratiqué depuis des décennies par tous les pêcheurs de rivières, ce qui peut changer à l'avenir réside dans l'adaptation du matériel, comme ce fut le cas pour les cannes courtes par exemple.
Quand j'étais gamin je pêchais à la patate et au ver, nous savions tous que les carpes se trouvaient dans les bois morts, mais il était complètement illusoire de prétendre y déposer un montage de fuite : car le nylon et les cannes de l'époque ne permettaient pas de brider un poisson de 6 kg lors d'un départ, il fallait combattre en souplesse et lâcher du fil sans arrêt !
En étang on pouvait prétendre en étant habile et chanceux sortir une 10 kg , mais au delà c'était l'inconnu !
Mais saches que l'on invente rien, on se contente de mettre au goût du jour des techniques déjà éprouvées : c'est un challenge permanent pour les marques, car à défaut de pouvoir innover sans cesse elles se plaisent à explorer l'historique de notre pêche et d'y piocher des idées pour nous revendre aujourd'hui d'anciennes techniques, et bien entendu les produits associées qu'elles développent en parallèle ( la "méthode" qui n'est rien d'autre que notre pelote d'antan, les cannes courtes étaient déjà utilisées par beaucoup d'entre nous avec des cannes en carbone de 3m et de 80/100 gr prévues initialement pour le saumon, etc...).
Seul bémol dans ce tu a écris concerne l'utilisation du 40 centième en corps de ligne: sur une petite rivière d'une dizaine de mètres de largeur, il est totalement à proscrire ! les carpes y trouvent les obstacle quasi immédiatement et ce diamètre ne résiste pas assez aux frottements durables ; ce n'est qu'avec du 50 ou 60 centièmes spécifiquement destiné aux têtes de lignes que l'on commence à pouvoir sortir les poissons des arbres morts, et même quelquefois avec les branches dans lesquelles ils sont bloqués !
Il reste pas mal de choses à développer pour la rivière, notamment des tresses denses restant souples mais capables de résister au frottement sur les obstacles, car dès qu'il faut lancer un peu loin le gros nylon de 50/60 centième est un handicap en terme de précision et de confort de pêche ( perruques, mémoire, enroulement merdique, noeuds grossiers et glissants), des petits moulinets spécifiques avec peu de contenance mais bâtis solidement ( cas des petits débrayables dont le pied se tortille sur les porte-moulinet ).
Il me semble aussi qu'en fin de compte, en revenant à la petite rivière on retourne aux origines, là où souvent tout à commencé...
Revenir en haut Aller en bas
http://rene-reboux.e-monsite.com/
Filet-o-fish
Préposé au bizutage
Préposé au bizutage


Masculin
Nombre de messages : 4
Age : 34
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/01/2017

MessageSujet: Re: Campagne en petite rivière sauvage.   Dim 12 Fév 2017, 13:58

Bonjour René,

Je ne prétends pas ré-inventer la roue, loin de là...
J'ai juste trouvé ton topic en fouinant sur le net et je trouve le sujet passionnant !
Je ne critique pas les anciens et je connais les techniques classiques de pêche à la carpe. J'ai même commencé en étant enfant au début des années 90 car c'était ce que m'enseignait mon père (pêche au bouchon, cannes à brochet, pêche à la pelote avec des triples ou à la patate...).
Je voulais juste faire partager mon retour d'expérience avec vous. Si j'avais eu de telles infos quand j'ai recommencer à pêcher la carpe il y a une dizaine d'années, j'aurais gagner un temps fou !
Au début, pendant 2 ou 3 saisons j'ai vraiment galéré, pêché au mais, à la graine, au stick, pendant des mois d'été, amorcé des postes improductifs pendant des jours et des jours...
J'ai un paquet de vieux magazines de pêche de mon père qui datent des années 80 et c'est vrai que les techniques ont beaucoup évoluées, mais perso je m'en fous des modes et techniques révolutionnaires, je cherche juste les moyens les plus efficaces pour prendre des poissons (que j'essaie de résumer dans mes deux messages...)
Concernant le 40 centièmes, dis toi que je ne l'utilise que depuis quelques années, avant je pêchais en 32/°° ! (je n'avais qu'un seul jeu de bobines pour rivière et étang...).
C'est vrai que je pêche une rivière plus large que la tienne donc j'ai plus de "marge de manœuvre" ce qui me permet de pêcher plus fin. Pour l'instant je n'ai pas eu de mauvaise surprise avec ce diamètre. J'ai juste ajouter la tête de ligne l'année dernière :).
Bon week end.
Revenir en haut Aller en bas
René
Cas désespéré
Cas  désespéré
avatar

Masculin
Nombre de messages : 111
Age : 62
Localisation : NORMANDIE
Date d'inscription : 12/02/2016

MessageSujet: Re: Campagne en petite rivière sauvage.   Dim 12 Fév 2017, 14:30

Filet-o-fish a écrit:
Bonjour René,

Je ne prétends pas ré-inventer la roue, loin de là...
J'ai juste trouvé ton topic en fouinant sur le net et je trouve le sujet passionnant !
Je ne critique pas les anciens et je connais les techniques classiques de pêche à la carpe. J'ai même commencé en étant enfant au début des années 90 car c'était ce que m'enseignait mon père (pêche au bouchon, cannes à brochet, pêche à la pelote avec des triples ou à la patate...).
Je voulais juste faire partager mon retour d'expérience avec vous. Si j'avais eu de telles infos quand j'ai recommencer à pêcher la carpe il y a une dizaine d'années, j'aurais gagner un temps fou !
Au début, pendant 2 ou 3 saisons j'ai vraiment galéré, pêché au mais, à la graine, au stick, pendant des mois d'été, amorcé des postes improductifs pendant des jours et des jours...
J'ai un paquet de vieux magazines de pêche de mon père qui datent des années 80 et c'est vrai que les techniques ont beaucoup évoluées, mais perso je m'en fous des modes et techniques révolutionnaires, je cherche juste les moyens les plus efficaces pour prendre des poissons (que j'essaie de résumer dans mes  deux messages...)
Concernant le 40 centièmes, dis toi que je ne l'utilise que depuis quelques années, avant je pêchais en 32/°° ! (je n'avais qu'un seul jeu de bobines pour rivière et étang...).
C'est vrai que je pêche une rivière plus large que la tienne donc j'ai plus de "marge de manœuvre" ce qui me permet de pêcher plus fin. Pour l'instant je n'ai pas eu de mauvaise surprise avec ce diamètre. J'ai juste ajouter la tête de ligne l'année dernière :).
Bon week end.

Salut,

Il n'y avait pas de malice dans mon post.  
Celui qui se remet en question lorsqu'une stratégie ou une technique ne lui permet pas de réussir là où il pêche, a toujours raison...
Ma petite rivière très encombrée pose vraiment de gros problèmes pour sortir les mémères que l'on peut y trouver : dans celle que je montre sur mes images il y a des poissons de 18 à 24,5 kilos !
Imagines un 40 centième pendant les trois première minutes d'un combat dans les branches, même le Dressen en 60 est complètement râpé après une prise de seulement 12 kilos.
Quand on ne sort que quelques mètres de fil pour pêcher ( en moyenne 6 ou 7 mètres pour moi ), la tête de ligne ne sert à rien, c'est juste un noeud de plus qui frotte dans les branches, avec les conséquences que l'on connaît.
Bien entendu dans d'autres configurations de pêche, les éléments techniques sont susceptible de varier !
Pour la critique des anciennes méthodes de pêche à la carpe ( pour ma part des années 66 à 1986, date à laquelle j'ai découvert la bouillette et le cheveu !) : ce qui a été véritablement une erreur, surtout au vu des résultats  obtenus par la suite avec le cheveu et les gros hameçons, c'est de s'être obstiné pendant si longtemps à cacher son triple ou son hameçon dans son appât ! quel temps perdu quand on y songe....
Par contre, tout le reste était déjà bien avancé, comme le ressort amorçoir ou les montages de fuite et auto ferrants, et ce malgré un manque de réflexion sur la longueur du bas de ligne, qui nous a valu bien des déboires.
Mais bon, ça c'était avant...
Revenir en haut Aller en bas
http://rene-reboux.e-monsite.com/
le druide
Préparez la camisole
Préparez la camisole
avatar

Féminin
Nombre de messages : 980
Age : 102
Localisation : dans le bois
Date d'inscription : 14/02/2013

MessageSujet: Re: Campagne en petite rivière sauvage.   Dim 12 Fév 2017, 14:51

Bonjour rené , je suis aussi un adepte des rivières avec une pression de pêche quasiment nul. tout d'abord je ne suis pas un adepte de la pêche à la graine , je peche cent pour cent bouillette sauf dans quelques rares cas. Je ne suis pas non plus un adepte des alt en continu mais plus des amt lorsque j'ai l'intention de pêcher une zone.

Pour le matériel n'hésite pas à pêcher robuste, perso ma rivière est parsemée d'obstacle en tout genre et surtout des pierres très abrasives . j'ai perdu un ou deux poissons sur du 60 centièmes qui avait frotté sur des cailloux tranchants maintenant je suis en 80 centièmes et là tout va bien depuis quelques années , c'est indestructible à l'abrasion .

si je me base sur ma propre expérience , les poissons qui ne parcourent pas le bief d'un bout à l'autre, ça n’existe pas . après je ne dis pas que tout les poissons ne le font pas mais j'en ai la preuve sur pas mal de poisson fait en haut , au milieu et en bas du bief. Aujourd'hui j'ai des poissons que je fais régulièrement dès que je vais sur tel ou tel bief et souvent les plus gros sujets des biefs . les mecs qui disent que les plus gros poissons sont les plus durs à faire et je dirais même refaire sont des menteurs.

d'utiliser la même bouillette depuis des années sur les mêmes endroits est pour moi un gros plus . Me concernant je peux considérer que certains poissons ont assimilés ma bouillette à de la nourriture naturelle. il faut dire aussi que j'en déverse un petit peu tout les ans . La venue d'un pote en début d'année 2016 me l'a encore plus prouvé . les seuls poissons attrapés durant cette session ,l'on été avec mes bouillettes aussi bien sur la zone amorcée qu'en dehors.

Pour réussir sur ta rivière, je te conseil de conditionner les poissons. pour cela , je pense qu'il faut amorcer toute l'année même lorsque tu n'y vas pas. Pas besoin d'en déverser des tonnes mais régulièrement y compris l'hiver car le reste de la nourriture naturelle va se raréfier sauf ta bouillette qui du coup deviendra un appât présent et facile à engloutir . bannie la graine pour ce type d'approche car elle apporte trop peu d’intérêt pour la carpe d'un point vu nutritif .

Voilà les conseils que je peux te donner si je me base sur mon vécu depuis ses dernières années de pratique .
Revenir en haut Aller en bas
carpa
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 20416
Age : 34
Localisation : arf arf arf
Date d'inscription : 02/07/2009

MessageSujet: Re: Campagne en petite rivière sauvage.   Dim 12 Fév 2017, 15:02

Pareil,sur mes emblems,après avoir utilisé pendant près de 10-12 ans du nylon en 50°°(decath' 4x4 spécial mer) en corps de ligne car pêches "fortes" en rivière/fleuve côtiers la plupart du temps,je suis passé à la tresse depuis 2 ans,après résisté aux sirènes des copains qui me le conseillaient depuis des années.. Pourquoi?
Parce qu'avec le nylon qui derouillait grave sur les obstacles pendant les combats,j'étais souvent obligé de raccourcir des derniers mètres, tout râpés et filochés qu'ils étaient..et déjà que j'avais juste 170m de 50°° sur la contenance maxi des bobines,à la fin de la saison il me restait parfois moins ou tout juste 100 mètres.. Donc obligé de changer les bobines chaque année.. Et les 4...vite casse c****..
Aujourd'hui les bobines sont garnies de tresse de 60lbs(27 kgs) diamètre 37°° et je devrais être tranquille quelques années (avec une tête de ligne de 10 m en 70°°).
Simple,solide et efficace.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
René
Cas désespéré
Cas  désespéré
avatar

Masculin
Nombre de messages : 111
Age : 62
Localisation : NORMANDIE
Date d'inscription : 12/02/2016

MessageSujet: Re: Campagne en petite rivière sauvage.   Dim 12 Fév 2017, 21:17

le druide a écrit:

si je me base sur ma propre expérience , les poissons qui ne parcourent pas le bief d'un bout à l'autre, ça n’existe pas . après je ne dis pas que tout les poissons ne le font pas mais j'en ai la preuve sur pas mal de poisson fait en haut , au milieu et en bas du bief. Aujourd'hui j'ai des poissons que je fais régulièrement dès que je vais sur tel ou tel bief et souvent les plus gros sujets des biefs . les mecs qui disent que les plus gros poissons sont les plus durs à faire et je dirais même refaire  sont des menteurs.

d'utiliser la même bouillette  depuis des années sur les mêmes endroits est pour moi un gros plus . Me concernant je peux considérer que certains poissons ont assimilés ma bouillette à de la nourriture naturelle. il faut dire aussi que j'en déverse un petit peu tout les ans . La venue d'un pote en début d'année 2016 me l'a encore plus prouvé . les seuls poissons attrapés durant cette session ,l'on été avec mes bouillettes aussi bien sur la zone amorcée qu'en dehors.
 

Salut,

je partage ton analyse sur le comportement des poissons en rivière : il est certain que les bancs de carpes se déplacent d'un bout à l'autre des biefs, comme elles le font dans les étangs hors périodes de reproduction (chez moi les biefs font de 4 à 7 km de longueur, sur 10 à 15 mètres de large et 2,5 M de profondeur, en équivalent étang ce n'est jamais que 5 et 10 ha, ). Pendant la fraie ou à certains moments précis de l'année, notamment pendant les canicules, on les voient pendant plusieurs jours aux même endroits, inactives et collées à la surface des herbiers ou des branches immergées en plein soleil.
comme toi je trouve que les plus gros poissons ne sont pas difficiles à prendre : c'est souvent la plus grosse carpe du banc qui est prise en premier, ou au premier jour de pêche.
le conditionnement des poissons sauvages est assez facile à obtenir si on a du temps pour faire du repérage et les moyens de rouler ses propres billes : en 2016 j'ai fait deux amorçages à moyen terme qui ont parfaitement fonctionné, et les poissons ont répondu immédiatement sur mes bouillettes maison, alors que les années antérieures avec des bouillettes haut de gamme du commerce c'était difficile, y compris 2015 où j'ai utilisé massivement le maïs cuit, en plus des billes du commerce.
J'ai également constaté que selon l'endroit où se tiennent les carpes, il ne faut pas hésiter à amorcer loin en amont du coup pour les faire descendre, ce qui n'est pas le cas pour les poissons repérés en aval, qui montent naturellement vers les appâts. Dit comme ça, ça peut paraître logique, mais les poissons ne parcourent pas la longueur du bief tous les jours !
Revenir en haut Aller en bas
http://rene-reboux.e-monsite.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Campagne en petite rivière sauvage.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Campagne en petite rivière sauvage.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Campagne en petite rivière sauvage.
» Utilisation des leurres de surface en petite rivière.
» Pêche en petite rivière...
» petite rivière = petite truite?
» Rivière et Carpe sauvage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Carp'River :: Accueil :: Discussions Générales-
Sauter vers: